All posts by Isabelle

Photos du festival avec deux ailes 2015

 Coupe du ruban rouge

coupe du ruban rouge
Crédits : Dave Turcotte, député de Saint-Jean à l’Assemblée nationale

Dans l’ordre habituel M. Sylvain Aubry représentant de PIJAC Canada et propriétaire de Animal Expert St-Luc, Mme Isabelle Boucher, organisatrice, M. Éric Plouffe propriétaire de Oisellerie Domingo et Les cages Naomie, Véronique Messier, organisatrice et M. Dave Turcotte député de Saint-Jean.

 

 Prix coup de cœur du public.

L’oisellerie Plumet de Granby à remporté le prix coup de cœur du public de tourisme Saint-Jean-sur-Richelieu et région.

remise prix coup de coeur
Remise du prix à Mme Nathalie Proulx par Mme Isabelle Boucher, organisatrice.
10995800_10205889469929207_2994007080709705871_n
Mme Nathalie Proulx posant fièrement avec son certificat ainsi que le panier cadeau de produits régionaux.

 

Quelques photos de nos exposants

_DSC2794
Stéphanie Laurin, artiste peintre réalisant une création en direct.
_DSC2902
Stéphanie Laurin, artiste peintre réalisant une création en direct.
_DSC2818
Anakya’s art
_DSC2821
Animalerie bêtes… pas bêtes!
_DSC2824
Cupkate gourmet bakery
_DSC2827
Peroquetterie Nostalgia
_DSC2833
Elevages lizard
_DSC2834
Glassy Gals
_DSC2835
Verre l’infinie
_NM06285
Raoul de Oisellerie sous mon aile
11055294_10155592097305453_1643540575840107945_o
Stéphanie Fiset et son père de La boite à plumes.
IMGP9318
Les créations de M. Yves Letourneau de Plumovent.
IMGP9347
Elevage Linon
IMGP9365
Pyrogravure sur bois, M. Fontaine
IMGP9366
Les oiseaux de M. Novalez
IMGP9390
Refuge 1001 becs
IMGP9409
L’équipe de Baci+
IMGP9546
M. Novalez et son fils discutant avec Karolane que l’on apercoit de dos avec son t-shirt du festival.
IMGP9514
Véronique qui magasine a la table de Bristol Robins.
IMGP9411
Sylvie Venet de plumerie Synochy
IMGP9413
Les veilleuses de verre l’infinie
IMGP9464
co-esp
IMGP9477
La table de Montreal Perruches à l’avant plan et le trio de Sous mon aile.
IMGP9635
Oisellerie Domingo et les visiteurs attroupés à son kiosque.
IMGP9533
Table de M. Gilles Guay, éleveur.

IMGP9499

Nos bénévoles

_DSC2798
Michelle Simard, acceuil

 

_NM06292
Tania Gignac, atelier création de bijoux

 

IMGP9679
Océane Simard et Isabelle Nadeau bénévole à la cantine en compagnie de Coralie Simard bénévole à l’animation.

Les nombreux gagnants des tirages

P1090419
Tania Gignac remporte le panier de Mondou.
P1090409
Mme Danielle Camirand remporte le sac cadeau de produits David tea’s
P1090410
Les 9 premiers gagnants des prix de présences.
P1090414
Quatre gagnants de prix de présence heureux.
P1090416
Deux des nombreux gagnants de jouets pour perroquet de la compagnie Bird Kabob.
P1090417
Mme Johanne Guy fière de remporter un jouet Bird Kabob pour son kakariki.
P1090421
M. Novalez et la belle volière JOVACO!
P1090425
L’heureuse gagnante de 100$ chez Nutrizoo.com accompagnée de Mme Véronique Messier.
P1090426
Gagnante du souffleur de graines de Plumovent.
P1090427
Raymonde Ouellet gagnante d’un des deux certificats cadeaux de 50$ chez les Amusements Perron.
P1090428
Raoul gagnant du livre les perroquets de doc Manon Tremblay et sa conjointe Mme Manon Bouchard Gagnante du certificat cadeau de 70$ chez message factory boutique de vêtement située à St-Jean-sur-Richelieu
P1090430
Le père de la gagnante du perchoir de Les cages Naomie.

 

Les deux gagnants pour le tirage des participants au sondage recevront leurs prix par la poste. M. Jean Jacques Cinq Mars de Terrebonne recevra son certificat valide pour l’entrée d’un véhicule au Parc Safari et Mme Karine Desruisseaux de Terrebone recevra son certificat cadeau de 100$ chez Maison Éthier. Félicitation!

De beaux oiseaux

_DSC2800 _DSC2805 _DSC2810 _DSC2812 _DSC2844 _DSC2854 _DSC2864 _DSC2896 _NM06304_DSC2844_DSC2859_DSC2861_DSC2873_DSC287711063729_10155592135210453_5385106619558295208_o11249233_10155592243305453_4254478218051579464_o

 

Encore plus de photos: https://www.facebook.com/media/set/?set=a.928001170601442.1073741850.121632817904952&type=1&l=73d1ab9500

Les oiseaux que vous verrez au FESTIVAL AVEC DEUX AILES

Quoique nous puissions prévoir l’imprévisible vous devriez voir sur place des représentants de ces espèces:

  • Ara
  • Ara Noble
  • Alexandrine
  • Bourke rose
  • Cacatoès divers dont Mollucan
  • Caille de chine
  • Canari
  • Conures divers dont joues vertes, jandaya, black cap …
  • Gris d’Afrique
  • Inséparables divers dont roseicollis, masqué…
  • Perruches anglaises
  • Perruches ondulées
  • Perruches à collier
  • Pinsons divers dont mandarin, gould, padda de java et moineau du japon …
  • Tarin Hybride
  • Tarins du Venezuela
  • Touis Catherines
  • Tourterelle
  • Tourterelle diamant
  • You you

En tout, près de 100 oiseaux provenant de plus de 20 espèces différentes vous attendent pour vous faire passer une journée haute en couleur.

Aujourd’hui, je suis triste…

Je n’ai pas écris cette lettre.  Je la partage car quand je l’ai lue j’y ai reconnue des personnes qui ont croisés ma route en tant que refuge et pour qui le rêve a fait place au cauchemar.  Des personnes bien intentionnées et charmantes mais qui en on trop pris sur leurs épaules. 

Aujourd’hui, je suis triste… J’ai du retourner ma belle Kawaii à l’organisme Perroquet Secours. Je veux partager mon histoire avec vous, pour que d’autres évite de répéter mes erreurs.

Il y a deux ans, je me suis laissé emporter par ma passion. Mon grand cœur et moi étions sensibles aux boules de plumes en détresse. J’avais un conjoint qui aimait autant les oiseaux que moi. Je me suis lancée tête baissée dans le rescue. J’ai eu de beaux succès de réhabilitation, j’en étais fière et je me sentais invincible.
Les cas les plus lourds, je les gardais, en me disant que jamais je ne les abandonnerais. Cette fameuse pensée magique, que ça n’arrive qu’aux autres…

Lorsque mon ex est parti, il y a maintenant un an, je me suis retrouvée seule avec 14 oiseaux. Comment peut-on s’occuper d’autant de petits êtres demandant en étant seule? je me demande encore comment j’ai fait.  Au début ça allait bien, je ne travaillais pas.

Par contre, lors de mon retour au travail, la galère a commencé. Je n’avais pas assez de temps. Je me suis épuisée. Je me suis mise de côté pour ne m,occuper que d’eux. J’ai repoussé mes émotions, mon deuil de ma séparation.

Je suis tombée. De très haut.  J’ai passé 10 jours à l’hôpital en septembre. Mon ex passait nourrir les oiseaux à chaque jour, mais n’avait pas le temps de faire plus. J’ai du me rendre à l’évidence. Je n’avais plus la capacité monétaire, physique, psychologique pour m’occuper de tous.

À ma sortie de l’hôpital, j’ai placé gratuitement ou rendu à leur ex famille 7 oiseaux, en me disant qu’il fallait que je garde absolument les autres. Encore la pensée magique de: JE SUIS CAPABLE. je n’ai pas écouté mes limites.

C’est dur de réaliser que les oiseaux à qui tu voulais donner une meilleure qualité de vie au départ ne sont pas réellement mieux chez toi. Oui, leur cage est plus propre. Ils ont de l’eau fraiche 2 fois par jours ainsi que de la nourriture adéquate. ils ne sont pas battus, maltraités… Mais ils n’ont pas l’attention qu’ils méritent, qu’ils ont besoin, la stimulation nécessaire pour les rendre épanouis. 

Donc depuis Septembre, je suis passée de 7 oiseaux, à 3, la dernière étant partie vers une vie meilleure aujourd’hui. Kawaii, je l’aime de toute mes forces. Mais lorsque j’ai fais adopter ses amis, elle est devenue malheureuse. Je ne pouvait pas la sortir en même temps que Zazou et Merlin.

Lorsqu’on est seule et en dépression, qu’on a de la misère à se lever pour s’occuper des choses les plus basiques de la vie adulte, c’est difficile de devoir gérer en plus les besoins d’un oiseau ayant besoin de beaucoup d’attention. surtout si on a déjà un autre conure jaloux et possessif…

J’ai longtemps hésité, entre adopter une femelle conure et céder Kawaii. Je voulais tellement la garder, mais j’ai eu peur d’adopter et de me retrouver avec deux femelles conures qui ne s’aime pas et de doubler mon problème au lieu de le régler.

J’ai demandé de l’aide à l’organisme… et il m’ont réconforter dans un choix logique. leur céder Kawaii, afin qu’elle puisse avoir la chance de trouver une famille ou elle serait le centre de leur attention. J’ai beaucoup pleuré, j’ai voulu reculer, mais je m’en suis tenue aux conseils logiques. Je pleure depuis qu’elle a franchi ma porte. Elle va me manquer. Cruellement.

Maintenant, il me reste deux conures joues vertes mâles, et un vieux cockatiel grincheux. Ils vont avoir toute mon attention. Tout mon amour, mes soins. Aucun autre oiseaux n’entrera chez moi. Peut-être plus tard, dans quelques années, lorsque je me sentirai mieux. J’ai toujours voulu avoir un gros perroquets si je décidait de ne pas faire d’enfants. Lorsque Chico le cockatiel ne sera plus de ce monde. Plus tard, beaucoup plus tard.

Ceci est le témoignage d’une jeune femme impulsive, émotive, sensible et voulant tellement aider qu’elle a de la misère à accepter ses limites. J’ai fais des erreurs, que je regrette amèrement. Lorsque l’on est passionnée, on se laisse souvent emporter, on réagi, on fait taire notre côté rationnel.

Nous ne devons jamais oublier que la vie change. Que lorsque nous avons des dizaines d’oiseaux, un imprévu de la vie peut vite devenir une situation dramatique. Que même si nous sommes pleins de bonnes intentions, de volonté, nous pouvons créer plus de tort que de bien.

Vous pouvez me juger sur mes actes, je le fait moi même. Je me sens stupide d’avoir voulu trop en faire. D’avoir perdu le contrôle. Je tourne la page.Je vais un jour me pardonner, d’avoir adopté pour la vie, sans y parvenir.

Merlin, Zazou et Chico sont maintenant ma priorité numéro 2. Car ma priorité c’est moi. Ils ont besoin d’une maman constante, équilibrée et zen. si je ne prends pas soin de moi, de ma santé mentale avant toute chose, je ne peux pas prendre soins d’eux. Je remercie ceux qui ont adopté des oiseaux chez moi, vous allez vous reconnaitre et je sais qu’ils sont bien.

Merci de m’avoir lu.

J’espère que ce message fera réfléchir d’autre personnes. Merci à tous

Andrée-Anne Trudel